Histoire du jeu de rôle depuis sa création

Les débuts de l'histoire moderne du jeu de rôles se confondent avec l'extrême popularité des War Games à la fin des années 1960 (jeux de simulation de batailles militaires).


Gary Gigax créa dans cette mouvance un nouveau type de War Games lié à la parution du "Seigneur des Anneaux" en 1966 aux États-Unis. Ce War Game, appelé "ChainMail", mettait en jeu pour la première fois des créatures fantastiques et de la magie.
En collaboration avec Dave Arneson, considéré comme le co-créateur du jeu de rôles, ils publièrent Donjons et Dragons, le plus célèbre et le plus ancien des jeux de rôle, proposant aux joueurs d'évoluer dans un monde médiéval fantastique à la Tolkien. Ils créèrent le concept de jeu de rôles en voulant faire vivre leurs soldats en dehors des champs de bataille.


Depuis, de très nombreux jeux ont fait leur apparition dans tous les pays.
Certains abordent la plupart des thèmes chers aux œuvres de fiction tels que le médiéval fantastique, l'horreur, la science-fiction, le cyberpunk.
D'autres s'inspirent plus de l'histoire ou de l'actualité, et quelques-uns proposent des thèmes insolites tels que les toons, personnages de dessins animés.


Grandes dates

1966 : Greg Stafford écrit l'histoire de Snodal, prince de Fronéla ; c'est le début du développement du monde de Glorantha qui donnera naissance à RuneQuest


1967 : Ernest Gary Gygax organise une convention de jeux dans sa ville, Lake Geneva ; c'est la première Gen Con, qui attire... 50 personnes


1968 : Gygax, crée la Castle and Crusade Society (C&C) dont le but est de recréer des batailles médiévales avec des figurines ; il rédige une lettre d'information nommée The Doomsday Book, qui sera la base de Chainmail


1971 : E. Gary Gygax et Jeff Perren créent Chainmail, un jeu de combat médiéval-fantastique avec figurines, chez Guidon Games


1973 : création de TSR


janvier1974 : première édition de Dungeons & Dragons Gygax fonde également The Strategic Review, l'ancêtre de Dragon Magazine


1975 : Ken St Andre écrit Tunnels & Trolls, jeu de rôles médiéval-fantastique, publié par Flying Buffalo


1976 : TSR publie Metamorphosis Alpha de James M. Ward, une transposition de Dungeons & Dragons dans l'espace (sans grand intérêt...) publication de la première édition de Chivalry & Sorcery chez Fantasy Games Unlimited (FGU) par Edward Simbalist et Wilf Backhaus, premier jeu de rôles historico-médiéval fantastique qui permet de sortir du cadre traditionnel des donjons

1977 : publication de Advanced Dungeons & Dragons, règles avancées de Dungeons & Dragons édition de Traveller de Marc Miller chez Games Desigers' Workshop (GDW), premier « vrai » jeux de rôles de science-fiction (space opera)

1978 : publication de RuneQuest de Greg Stafford, Steve Perrin et Ray Turney par Chaosium (réédité en 1985 par Avalon Hill) ; c'est le premier jeu médiéval fantastique sans classe de personnage

avril 1980 : François Marcela-Froideval et Didier Guiserix créent Casus Belli, le premier journal français de jeu de rôle, édité par Excelsior Publication (Science et Vie, Jeux et Stratégie)

1980 : FGU publie Space Opera (réédité en 1997) par Edward Simbalist, Phil McGregor et Mark Ratner. C'est le jeu de rôles de SF le plus complet du moment qui permet de jouer aussi bien dans l'univers de Star Wars que dans celui des Fulgurs de E.E. Smith

1981 : Chaosium publie Call of Cthulhu, le premier jeu de rôles contemporain fantastique FGU sort Bushido, jeu de rôles ayant pour toile de fond le Japon médiéval.

1983 : publication de L'Ultime Épreuve et Légendes (avec sa fameuse Charte angoumoise), premiers jeux de rôles français publication de James Bond 007 chez Victoria Games, premier jeu de rôles utilisant une table unique de résolution

1985 : publication de Maléfices, le premier « best seller » du jeu de rôle français.

1991 : publication de Vampire : la Mascarade, le plus populaire jeu de rôles fantastique gothique.

1996 : création de la Fédération Française de Jeu de Rôle.